GeekJournal du Geek

Google suit les traces d’Apple en matière de confidentialité

La firme de Mountain View prévoit d’introduire des étiquettes de confidentialité permettant de savoir quelles données sont collectées par vos applications, et pourquoi elles le sont.

Avec iOS 14.5, Apple a lancé un système d’anti-pistage pour renforcer la confidentialité de ses utilisateurs. Concrètement, dès qu’une application cherchera à collecter vos données, votre iPhone vous affichera une notification vous invitant à l’y autoriser ou non. D’ailleurs, cette fonction n’a pas été très bien reçue chez tout le monde, notamment du côté de Facebook dont c’est tout le business-model qui est remis en question. Et comme on pouvait s’y attendre, voilà que ce système semble avoir parcouru son chemin chez la concurrence, et notamment chez Google.

Dans un billet de blog, le papa d’Android mentionne l’arrivée d’une nouvelle fonction de confidentialité sur le Play Store. Concrètement, Google veut forcer les développeurs à afficher publiquement les données collectées par l’entremise de leurs applications, comme la géolocalisation, les informations personnelles, les accès aux photos ou au stockage, etc. Les développeurs devront également expliquer pourquoi ces données sont collectées.

Google dévoile une fiche de route pour parvenir à cette transparence. Les développeurs pourront commencer à fournir ces explications sur le Play Store à partir de la fin de l’année, puis celles-ci commenceront à être affichées sur le store d’application début 2022. Ce principe deviendra une obligation à compter du second trimestre de l’année prochaine.

Crédits : Google

Pas de pop-up façon Apple

Contrairement à Apple, qui affiche une fenêtre pop-up à l’ouverture de chaque nouvelle application pour permettre à l’utilisateur d’autoriser ou non le suivi publicitaire, Google affichera simplement ces informations dans une section de son Play Store, du moins dans un premier temps. La firme n’a pas précisé ce qu’il adviendra des applications qui ne s’y conformeront pas.


Source link Journal du Geek

Commentaires

commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page