Geekweb.fr
Blue Origin, SpaceX, Virgin Galactic… Combien ça coûte un billet pour l’espace ?

Blue Origin, SpaceX, Virgin Galactic… Combien ça coûte un billet pour l’espace ?


De plus en plus populaire auprès des milliardaires, le tourisme spatial pourrait bien se démocratiser au commun des mortels d’ici quelques années. Mais combien coûterait un billet pour l’espace ?

Cet après-midi, Jeff Bezos, le milliardaire (ancien) patron d’Amazon s’est envolé pour l’espace, à bord du premier vol touristique suborbital. Une mission particulièrement symbolique, qui intervient seulement quelques jours après que le fondateur de Virgin Galactic Richard Branson ait lui aussi quitté la Terre le temps d’un voyage à plus de 100 km d’altitude, au-delà de la ligne de Karman qui sépare l’atmosphère terrestre de l’espace.

Le tourisme spatial pour tous ?

Pour le moment, le tourisme spatial concerne seulement quelques milliardaires, mais demain ? Pourrons-nous tous aller dans l’espace comme on se rend dans un pays étranger pour les vacances ? Dans une récente étude, la société MoneyTransfers.com a publié un aperçu de ce que coûte réellement un billet pour l’espace. Autant vous dire qu’il est déjà temps d’économiser. Parmi les premiers touristes spatiaux, certains pourraient ainsi débourser près de 55 millions de dollars pour passer une semaine sur l’ISS. Un sacré budget qui n’est évidemment pas à la portée de toutes les bourses.

Tandis que Blue Origin et SpaceX restent encore discrets sur le prix de leurs futurs billets pour l’espace, l’entreprise Virgin Galactic affirmait il y a peu vouloir proposer des tarifs à 40 000 $. Un tarif pour le moment irréaliste, estime David Doughty, directeur de l’agence de voyages spatiaux Rocket Breaks. Ainsi, les prix pourraient connaitre une forte hausse à court terme, lorsque le voyage spatial sera effectivement devenu une réalité technique. “Tant qu’une large flotte de solutions ne sera pas disponible, nous verrons les prix augmenter”, analyse ainsi David Doughty. Cependant, les prix devraient ensuite progressivement baisser “en dessous de 100 000 dollars, dans environ huit ans, ce qui est un délai réaliste pour qu’une flotte suffisamment importante soit mise en place”. Une situation qui ne concernera, dans un premier temps, que les voyages en dessous de la ligne de Karman. Pas de quoi s’alarmer pour autant, passé trente kilomètres d’altitude, la vue est sensiblement la même que dans l’espace suborbital.



Source link Journal du Geek

Please disable your adblocker or whitelist this site!

girl please