GeekJournal du Geek

Au Zoo de Beauval, la femelle panda Huan Huan a donné naissance à des jumelles

Nés vers une heure du matin cette nuit, les deux bébés pandas sont en “parfaite santé”, a annoncé le Zoo de Beauval.

Carnet rose pour le Zoo de Beauval. Cette nuit à une heure du matin, la femelle panda Huan Huan (“joyeuse” en chinois) a donné naissance à deux bébés “en parfaite santé”. Les deux petites femelles plantigrades viennent compléter la famille formée par leur mère, leur père Yuan Zi (“rondouillard” en chinois), et leur grand frère Yuan Meng (“réalisation d’un rêve” en chinois), né le 4 août 2017. C’est depuis le Centre de reproduction et de sauvegarde des pandas que le président du Zoo Rodolphe Delord a confirmé la bonne nouvelle, en indiquant : “Les deux bébés sont roses. Les deux sont en parfaite santé. Ils ont l’air assez gros. Ils sont magnifiques”.

L’accouchement survenu cette nuit sous étroite surveillance s’est donc bien passé. Comme dans la nature, Huan Huan a laissé de côté son premier bébé, qui a été pris en charge par une soigneuse du Centre de recherche sur le Panda géant de Chengdu, et placé en couveuse. Le second nouveau-né a été quant à lui recueilli par sa mère, et sera examiné dès que les soigneurs pourront s’en approcher. Pour Beauval, cette double naissance a des airs de victoire : en 2017, Huan Huan avait aussi accouché de deux bébés, mais seul l’un d’entre eux avait survécu malgré les soins prodigués par l’équipe médicale. La femelle panda n’étant féconde que 24 à 48 heures par an, le couple avait déjà tenté de s’accoupler en mars dernier, mais une insémination artificielle avait également été réalisée par précaution.

Un baptême prévu dans 100 jours

Pour le moment surnommées “Petite neige” et “Fleur de coton”, il faudra désormais attendre 100 jours – conformément aux traditions – avant que les deux femelles pandas ne soient officiellement baptisées par la Première Dame Brigitte Macron. Très symboliques, ces deux nouvelles naissances portent désormais à trois le nombre de pandas nés en France. Pour rappel, les animaux n’ont pas pour vocation à s’éterniser : loués au gouvernement chinois depuis 2012, Huan Huan et Yuan Zi font partis d’un ambitieux programme de conservation de l’espèce mené par le Zoo de Beauval. Lorsqu’il aura trois ans (et qu’il sera donc en âge de se reproduire), Yuan Meng sera rendu à la Chine pour être introduit dans une réserve naturelle. Ses sœurs devraient suivre le même chemin. Aujourd’hui dans le monde, il n’existe que 2000 pandas vivant à l’état sauvage, et un peu plus de 600 vivants en captivité. Un chiffre en hausse, rapporte la WWF, notamment grâce aux programmes de sauvegarde de l’espèce.


Source link Journal du Geek

Commentaires

commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page