Geekweb.fr
une puce ultra puissante pour les Mac

une puce ultra puissante pour les Mac

Intégrée au tout nouveau Mac Studio, la puce M1 Ultra marque un nouveau tournant dans la transition vers les puces Apple. Focus sur ce nouveau SoC qui va équiper les ordinateurs les plus puissants de la marque.

La transition des processeurs Intel vers les puces Apple Silicon se poursuit avec l’annonce de la M1 Ultra. Au cours de sa keynote de printemps, la firme californienne n’a pas présenté de puce M2, mais une nouvelle variante de son SoC M1. Après la M1, la M1 Pro et M1 Max, Apple fait de la place pour la M1 Ultra et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette version fait forte impression. Intégrée dans le Mac Studio, elle s’impose comme la puce « la plus puissante jamais intégrée dans un ordinateur personnel ».

M1 Ultra, une puce plus performante que les M1 Pro et Max

Ce nouveau SoC exploite la technologie UltraFusion ; une architecture qui consiste à « fusionner » deux M1 Max en un système sur puce. Il intègre un processeur (CPU) à 20 cœurs, dont 16 cœurs hautes performances et 4 cœurs haute efficacité. Apple revendique des performances en multitâches jusqu’à 90 % plus élevées que la puce de 16 cœurs la plus rapide du marché sur un ordinateur personnel, à enveloppe de puissance équivalente. La firme met aussi en avant l’efficacité énergétique de sa puce ; capable de consommer 100 watts de moins que ses concurrentes lorsqu’elle est sollicitée.

Apple M1 Ultra
© Apple

Sur le plan graphique, le fabricant évoque la présence d’un processeur graphique (GPU) de 64 cœurs. C’est 8 fois plus que celui de la puce M1, avec là encore un effort sur l’efficacité. La M1 Ultra consomme 200 watts de moins en proposant des performances supérieures à celles des GPU de PC, assure Apple. Enfin, le Neural Engine compte 32 cœurs et se destine à des tâches d’apprentissage automatique complexes. Puce la plus puissante de l’écosystème Apple, elle peut être configurée avec 128 Go de mémoire unifiée. Au total, elle réunit 114 milliards de transitors.

La nouvelle puce Apple est-elle vraiment puissante ?

Lors de son annonce, Apple n’a pas hésité à faire des comparaisons entre ses propres machines. Ainsi, un Mac Studio doté de la puce M1 Ultra proposera des performances CPU jusqu’à 3,8x plus rapides que l’iMac 27 pouces le plus performant, équipé d’un processeur 10 cœurs. Ce nouveau SoC tient également le Mac Pro avec processeur Xeon 16 cœurs à bonne distance ; avec des performances CPU jusqu’à 90 % plus rapides.

Apple M1 Ultra
© Apple

Sur le plan graphique, Tim Cook et ses équipes promettent des performances jusqu’à 4,5x plus rapides que sur l’iMac 27 pouces. Enfin, un transcodage vidéo est jusqu’à 12x plus rapide que sur l’iMac 27 pouces. Il sera jusqu’à 5,6x plus rapides qu’avec un Mac Pro 28 cœurs.

macOS s’adapte, les Mac aussi

Outre les caractéristiques techniques, le matériel d’Apple doit se fondre avec le logiciel de la marque. Le système d’exploitation macOS Monterey est compatible avec la nouvelle puce M1 Ultra, tirant parti des améliorations du CPU, du GPU ou de la bande passante. La marque à la pomme adapte également les applications et mise sur Rosetta 2 pour celles qui ne seraient pas encore compatibles.

L’annonce de la M1 Ultra marque une étape majeure dans la transition vers la puce Apple. Après avoir marqué les esprits en annonçant la M1, le géant américain continue de peaufiner sa stratégie et d’adapter son matériel. Tournée vers les Mac de bureau, la M1 Ultra équipera les configurations les plus puissantes du nouveau Mac Studio. On note au passage que les performances par watt de la puce permettent de proposer un design compact.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock