Geekweb.fr
Tumblr est de retour… avec un abonnement payant

Tumblr est de retour… avec un abonnement payant


La plateforme de blog star des années 2010 veut désormais s’imposer comme un espace dédié aux créateurs et aux créatrices de contenu, qui pourront désormais facturer un abonnement payant à leurs abonnés.

Tumblr veut rémunérer ses créateurs de contenus. Dans la veine des autres réseaux sociaux qui tentent de s’imposer auprès de leurs utilisateurs en proposant des possibilités de rémunération, Tumblr va bientôt permettre à ses créateurs de contenus d’être rétribués via un paywall. Baptisé Post Plus, cette nouvelle option offrira aux blogueurs la possibilité de facturer leurs abonnés, à hauteur d’un abonnement entre 3,99$ et 9.99$ par mois.

Sur Tumblr, les créateurs de contenus pourront donc être rémunérés pour leur travail. Contrairement à OnlyFans, qui nécessite un abonnement systématique pour accéder au contenu proposé sur la plateforme, l’entreprise spécialisée dans l’hébergement de microblogging fonctionnera à la carte : le créateur de contenu pourra ainsi décider quelles publications seront accessibles gratuitement, et lesquelles nécessiteront un abonnement premium.

Pour l’instant accessible uniquement dans une bêta fermée, cette nouvelle offre de rémunération imaginée par Tumblr est aussi un moyen pour l’entreprise de s’offrir une nouvelle manne financière, à l’heure où l’audience de la plateforme diminue au fil des mois. Ainsi, la firme touchera 5% du prix de l’abonnement. Une commission relativement faible, surtout quand on sait que si la transaction est réalisée sur Android ou iOS, une commission supplémentaire jusqu’à 30% sera prélevée par Google et Apple.

Pour autant, l’arrivée de cette fonctionnalité sur Tumblr n’est pas une surprise. À l’image de TikTok, Instagram ou Twitter plus en plus de plateformes entendent désormais miser sur leurs influenceurs pour attirer de nouveaux internautes, sans hésiter pour cela à mettre la main au portemonnaie. De plus, les plateformes de newsletters et de microblogging ont le vent en poupe en ce moment, au point que Facebook a lui aussi déployé il y a quelques semaines, une plateforme baptisée Bulletin.



Source link Journal du Geek