Geekweb.fr
Test Earsonics Aero, un grand nom implique de grandes responsabilités

Test Earsonics Aero, un grand nom implique de grandes responsabilités

On a eu l’occasion de tester les Earsonics Aero pendant quelques semaines. Ce grand nom de l’audio a-t-il su satisfaire nos oreilles ?

Earsonics, c’est la marque de prédilection des musiciens en concert. Le constructeur français est notamment réputé pour ses fameux in-ear monitors ou encore ses protections auditives utilisées de par le monde. La marque a finalement succombé aux sirènes du true wireless et propose de premiers écouteurs sans fil. Sont-ils dignes de l’héritage audiophile de la marque française ? Réponse dans ce test des Earsonics Aero !

Aero Earsonics

Design, Ergonomie et Autonomie

Avant même de vous faire part de nos impressions, attardons-nous quelque peu sur le packaging des écouteurs, qu’on a trouvé plutôt décevant à ce tarif. À l’extérieur comme à l’intérieur, l’emballage ne respire franchement pas la qualité, et on a un peu l’impression d’avoir affaire à des écouteurs de bas étage dénichés à prix cassé sur une place de marché plutôt qu’à un produit provenant d’une marque réputée.

Quant aux écouteurs en eux-mêmes, une chose est sûre : les Aero d’Earsonics ne ressemblent à aucune autre paire. Si on retrouve cette forme de tige désormais bien caractéristique dans le monde des écouteurs true wireless, la marque a réservé un design bien particulier à son produit. Le revêtement est en plastique mat strié du plus bel effet, et arbore gracieusement le logo de la marque, qui cache les contrôles tactiles. De plus, ils sont plutôt légers et certifiés IPX4.

Aero Earsonics

Enfin, du côté du boîtier de rangement et de recharge, le constat est un peu moins élogieux. Si le revêtement en plastique se montre plutôt doux au toucher, on a réellement peur de briser la charnière à chaque ouverture tant celle-ci paraît fine et fragile. Heureusement, rien n’a été cassé durant notre test des Earsonics Aero, mais cette charnière ne nous inspire franchement pas confiance à la longue. De même, les écouteurs ne semblent pas parfaitement maintenus à l’intérieur. À ce prix, on aurait espéré un boîtier un peu plus qualitatif. Notez que ce boîtier vous conférera deux recharges supplémentaires, soit près de 21 heures d’écoute. Quant aux écouteurs, ils proposent chacun entre 5 et 7 heures d’écoute.

Aero Earsonics

En ce qui concerne l’ergonomie proposée par les écouteurs, on est mitigé. D’un côté, les écouteurs tiennent très bien dans les oreilles et les contrôles tactiles sont parfaitement fonctionnels, ce qui est assez rare dans le monde des écouteurs true wireless. Néanmoins, on a trouvé les Earsonics Aero assez peu confortables à l’usage, la faute à des embouts en silicone qui émettent beaucoup de pression dans le conduit auditif, quelle que soit la taille choisie. Ils conviendront certainement à certaines oreilles, mais on a trouvé qu’ils devenaient désagréables assez rapidement en cas d’écoute prolongée. Il conviendra donc de tester cela par vous-même pour en avoir le coeur net.

Aero Earsonics

Fonctions et Qualité Sonore

Du côté des fonctions, on ne va pas s’étendre outre mesure puisque les Earsonics Aero n’en proposent pratiquement pas. On ne retrouve pas de réduction de bruit active, ni même d’application permettant de peaufiner le rendu et personnaliser ses contrôles. Pas même de capteurs permettant de mettre en pause la musique lorsqu’on retirer un écouteur, fonction qui est désormais présente sur pratiquement tous ses concurrents, quel que soit leur prix. Earsonics mise sur une grande simplicité, et cela a du bon dans un sens, mais on aurait quand même apprécié quelques fioritures logicielles pour agrémenter l’expérience procurée par ces écouteurs.

En revanche, du côté du son, c’est une bonne surprise. Les Earsonics Aero embarquent des haut-parleurs en graphène de 6 mm, ainsi qu’une puce Qualcomm aptX intégrant l’AEQ (Active audio Processing) afin d’égaliser le signal audio en temps réel. À l’écoute, le son est clairement qualitatif, et c’est sans doute le grand point fort de ces écouteurs. Le rendu sonore est très riche et plutôt équilibré, avec des basses moelleuses et des aigus très doux. Peut-être un peu trop doux, d’ailleurs, ce qui peut donner une couleur assez sombre à l’ensemble. Aussi, on note une excellente séparation des instruments entre eux, avec un rendu très précis qui flattera les oreilles des plus exigeants. Notez que le son est très bon même à de faibles niveaux d’écoute. En définitive, ils méritent bien leur étiquette « audiophile », malgré la latence due au Bluetooth 5.0. Du côté des codecs supportés, on retrouvera l’aptX, l’AAC et le SBC.

Aero Earsonics

Chaque écouteur embarque un micro afin de passer des appels, et le son s’est montré plutôt convaincant lors de nos tests. Il est également possible de n’utiliser qu’un seul écouteur à la manière d’un kit piéton classique. Néanmoins, cette fonctionnalité induit un problème plutôt rageant à l’usage puisqu’il n’est pas rare qu’un seul écouteur se connecte, alors que les deux oreillettes ont bien été sorties du boîtier. Enfin, notez que les Aero sont bel et bien compatibles avec l’assistant intégré à votre smartphone, qu’il s’agisse de Siri, de Google Assistant, ou d’Alexa.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Block détecté ^^

Pour couvrir les couts du serveur nous avons quelques pubs désolé 

Merci de nous soutenir en déactivant votre Adblock :)