GeekJournal du Geek

Stadia sort de sa version bêta et est disponible sur iOS

Google mise de plus en plus sur l’évolution de Stadia avec l’introduction d’une application web officielle sur iOS.

Après près de six mois en version bêta, Google officialise la disponibilité de Stadia sur iOS comme application web via Safari. Ceci s’accompagne du mise à jour qui devrait également apporter quelques ajustements et améliorations à la version finale. Pour pouvoir utiliser l’application web, il vous suffit de vous créer un compte ou connecter un compte existant, puis d’afficher l’application sur l’écran d’accueil sur votre iPhone ou iPad. Cette version supporte évidemment les contrôles tactiles mais l’expérience est bien plus confortable avec une manette connectée en Bluetooth.

Google introduit une option en 720p moins gourmande

En parallèle, Google vient d’annoncer une grande amélioration concernant l’utilisation des données mobiles. L’un des atouts du cloud gaming est effectivement de pouvoir jouer en streaming n’importe où et n’importe quand. Cependant, dans les faits, cela s’avère plus compliqué que prévu en raison des variations de connexions et de l’utilisation des données mobiles. Google a introduit une nouvelle option sur Stadia permettant d’utiliser un paramètre de streaming « optimisé pour les données mobiles ».

Celle-ci vous permet d’avoir une résolution de 720p tout en divisant pratiquement la bande passante par deux. Cette fonctionnalité était en test sur mobile depuis un moment, mais Google l’étend désormais à tous les appareils via l’application web. Cela permet aux joueurs souhaitant streamer grâce au point d’accès d’un téléphone ou encore via une connexion ayant un plafond de données limité. Cette option n’utilise que 2,7 Go par heure de streaming, contrairement à l’option basique en 720p qui utilise 4,5 Go par heure. Cela représente une économie de près de 40 % sur l’utilisation des données et sur la bande passante.


Source link Journal du Geek

Commentaires

commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page