Geekweb.fr
Samsung présente des oreillettes… pour déshumidifier vos oreilles

Samsung présente des oreillettes… pour déshumidifier vos oreilles

Ecouter de la musique avec des oreillettes ? Un concept très surfait pour le C-Lab de Samsung, qui est de retour avec des tas d’innovations farfelues.

Le C-Lab, c’est un petit peu la pouponnière à idées de Samsung. Chaque année, il en émerge tout un tas d’idées aussi farfelues qu’innovantes, et cette année ne fait pas exception.

Pour attaquer cette cuvée 2022, Samsung commence par présenter ses DearBuds, une paire d’oreillettes un peu particulière développée avec la start-up Linkface. En effet, ces appareils ne permettent apparemment pas d’écouter de la musique; ils ont avant tout vocation à … déshumidifier vos oreilles.

Ils commencent par mesurer le taux d’humidité dans votre conduit auditif. Si celui-ci est supérieur à la valeur recommandée, l’appareil va émettre une combinaison d’air chaud et de lumière jusqu’à ce qu’il retombe à un niveau adéquat.

L’idée n’est pas aussi insensée qu’il n’y paraît. Comme le montre cette étude, on sait déjà depuis de longues années que lorsque l’humidité y est trop importante, le conduit auditif devient un véritable palace pour les micro-organisme. Cet espace renfermé, chaud et humide représente le substrat parfait pour que ces derniers puissent y proliférer. Une humidité trop importante est donc bien un facteur de risque qui peut conduire à des infections de la zone. Pour autant, cela justifie-t-il vraiment d’investir dans un tel produit ? La question reste entière…

Des tas de projets originaux

C’est loin d’être la seule invention hétéroclite présentée par les sorciers du C-Lab. On peut par exemple citer Petnow, un système d’identification des chiens développé en coopération avec une start-up externe. Aujourd’hui, une grande partie de nos amis les chiens sont identifiés à l’aide de puces. Mais certains maîtres sont opposés à cette technologie; ils pourraient alors se rabattre sur ce système basé sur l’intelligence artificielle. Il permet en effet d’identifier un chien à partir d’une photo de sa truffe, un peu comme on scannerait une empreinte digitale humaine. Un concept qui pourrait être concrètement utile pour la traçabilité des animaux, même pucés.

© Samsung C-Lab / Petnow

On peut aussi citer Tooning, un autre outil basé sur l’IA qui permet de réaliser des cartoons animés sans la moindre compétence en dessin. Plutôt que pour le divertissement, Samsung estime qu’il pourrait s’agir d’un événement intéressant pour des présentations professionnelles ou dans le cadre d’une campagne de publicité.

Les équipes du C-Lab ont aussi accouché de quelques projets que l’on pourrait qualifier d’artistiques. Cela un concept qui permet de concevoir son propre tatouage temporaire sur smartphone grâce à une application. L’utilisateur peut ensuite l’imprimer directement à même la peau grâce à un appareil baptisé Prinker, une contraction des mots printer (imprimante) et ink (encre).

© Samsung C-Lab / Prinker Korea Inc.

On peut aussi citer Piloto, une application là encore basée sur l’IA qui espère éduquer les enfants à un usage raisonné du smartphone, ou ZamStar, une guitare électrique intelligente garnie de LEDs qui permettent de faciliter l’apprentissage du doigté.

Comme à chaque annonce annuelle du C-Lab, les pronostics sont lancés; il sera intéressant de suivre ces différents projets pour voir combien d’entre eux aboutiront à un véritable produit. La liste des différents projets est disponible ici.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock