Rian Johnson n’aime pas le titre de son film


Pour Rian Johnson, les liens de parenté entre À Couteaux Tirés et Glass Onion étaient assez évidents pour ne pas avoir à en remettre une couche.

3 ans après sa dernière enquête, Benoit Blanc reprend du service sur Netflix. Le détective campé par Daniel Craig s’attaque à une nouvelle affaire qui le transporte dans le cadre idyllique de la Grèce. Nouvel environnement, nouveaux personnages et nouvelles intrigues, la suite d’À Couteaux Tirés n’a plus grand-chose à voir avec son aînée. Pourtant, la mention “une histoire à couteaux tirés” est apposée partout sur les éléments promotionnels de Glass Onion. Rian Johnson n’est pas fan.

Le réalisateur a pensé son nouveau métrage non pas comme une suite, mais comme une aventure tout à fait inédite de son héros. Netflix voulait visiblement s’assurer que les spectateurs comprendraient bien le lien de parenté entre les deux productions. Il confie à The Atlantic :

“J’ai fait de gros efforts pour les rendre autonomes. Honnêtement, je suis énervé d’avoir dû ajouter la mention ‘Une Histoire à Couteaux Tirés’ dans le film. Je veux qu’il s’appelle simplement Glass Onion. J’ai compris, et je veux que tous ceux qui ont aimé le premier film sachent que c’est le prochain de la série. Mais, ce qui m’attire, c’est l’idée d’avoir une nouvelle histoire prête à l’emploi. Mais il y a un énorme attrait pour les narrations sérialisées.”

À la décharge de Netflix, certains spectateurs pourraient avoir quelques difficultés à comprendre la situation de Glass Onion. Si le premier film est sorti au cinéma, le second débarque directement sur la plateforme SVOD. Cette dernière s’est offert les droits de deux suites des aventures de Benoit Blanc.

Déjà un hit !

Rian Johnson peut néanmoins se réjouir du succès rencontré par ce second volet, mention “une histoire à couteaux tirés” ou pas. Pour sa première semaine d’exploitation, Glass Onion s’est hissé à la première place du classement des films les plus vus entre le 19 décembre et le 25 décembre. Il n’a eu que deux petits jours pour faire son trou.

Il cumule déjà 82,1 millions d’heures vues à travers le monde. S’il est encore trop tôt pour dire s’il trouvait aussi sa place au classement global, encore largement dominé par Red Notice et Don’t Look Up, le nouveau métrage de Johnson fait une entrée fracassante. Il lui faudra néanmoins s’imposer sur la durée pour espérer gravir les échelons jusqu’au sommet des films les plus vus dans les 28 jours suivants leur sortie.

C’est dans tous les cas de plutôt bonne augure pour la suite. Rian Johnson devrait d’ailleurs se mettre très prochainement à l’écriture de ce nouveau film Cluedo. En attendant, il prépare la sortie prochaine de sa série Poker Face. Reposant également sur les codes du “whodunit” – qui l’a fait ? en français – la série portée par Natasha Lyonne doit débarquer sur Peacock en 2023.

C’est le 26 janvier prochain que le réalisateur donne rendez-vous aux spectateurs américains. Dans l’Hexagone, on peut espérer la retrouver au catalogue d’Universal+, disponible depuis le début du mois de décembre dans nos vertes contrées.



Source link Journal du Geek