Geekweb.fr
quand le prix joue les trouble-fête

quand le prix joue les trouble-fête

Après plusieurs années d’attente, Apple nous a finalement dévoilé les AirPods 3. Sans réduction de bruit active, il se distingue sur ce point des excellents AirPods Pro. Il s’inscrit dans la lignée des AirPods 1 et 2 avec un tarif plus élevé et des performances quelques peu différentes. Découvrez notre test des AirPods 3.

On les attendait depuis quelques temps et c’est avec les MacBook Pro 14 et 16 pouces qu’Apple a officialisé ses nouveaux écouteurs à destination du grand public. Si les AirPods 3 succèdent aux AirPods 2, ils s’inspirent plutôt du design des AirPods Pro. Ces derniers surfent sur un autre segment avec un système de réduction de bruit active.

Les AirPods 3 sont-ils à la hauteur de nos attentes ? Le prix est-il justifié pour ces écouteurs sans annulation de bruit ? Découvrez sans plus attendre notre test complet des AirPods 3.

AirPods 3 au meilleur prix
Prix de base : 199 €

Voir plus d’offres

Un design familier… mais différent

Les AirPods avaient bouleversé le monde des écouteurs sans-fil (et surtout chez les possesseurs d’appareils iOS, iPadOS ou macOS). S’ils ne sont pas une vraie révolution sur la partie technologique, ils avaient été pensés autour de l’écosystème d’Apple. On pouvait par exemple passer d’un appareil à l’autre pour peu que les appareils partageaient le même compte iCloud. Pratique.

Du coup, les AirPods sont devenus tellement populaires qu’ils sont aussi devenus des objets lifestyle et ce, malgré ses défauts : il ne tiennent pas sur toutes les oreilles, ce sont des écouteurs ouverts (un défaut chez certains mais pas chez d’autres, certes) et en dehors de l’écosystème d’Apple, ce ne sont “que” de simples écouteurs Bluetooth. 

Avec les AirPods 3, Apple reste dans la même lignée.

Apple AirPods 3

En revanche, le design a quelque peu évolué et dès la première prise en main, on remarque à quel point les AirPods 3 s’inspirent des AirPods Pro sur ce point. Avec un boitier plus petit mais une forme similaire, les AirPods 3 se présentent comme des AirPods Pro… sans l’embout en silicone. Parce qu’ils sont ouverts, les AirPods 3 ne proposent pas de réduction de bruit active.

C’est un choix et c’est ce qui explique son prix plus doux (199 euros) par rapport aux AirPods Pro. Il faut bien évidemment mettre ce tarif en perspective avec les autres écouteurs sans fil du marché – et c’est ce qu’on va voir plus bas dans ce test des AirPods 3.

Apple AirPods 3

Si le design a changé, les AirPods 3 sont toujours légers et on en oublie vite sa présence. En revanche, sans l’embout en silicone des fameux AirPods Pro, les AirPods 3 ont parfois du mal à tenir dans l’oreille : ils reposent sur l’entrée du canal auditif, il faut donc rester très vigilant.

On n’a pas eu de soucis mais on aurait aimé un port plus franc, plus sécurisé parce qu’en fonction de la morphologie, les AirPods 3 peuvent glisser et tomber plus facilement… On avait un souci un peu similaire sur les AirPods 1 et 2. On ne peut que vous conseiller de les tester avant de les acheter.

La qualité audio et les améliorations 

Les AirPods 3 ne proposent pas de réduction de bruits active, malgré le prix très élevé. C’est peut-être là que le bât blesse. On est en 2021 et pour ce niveau de prix, tous les concurrents proposent de la réduction de bruit active. En vrai, on en trouve même sur des modèles bien plus accessibles. Les AirPods Pro se trouvent maintenant aux alentours des 200 euros (avec les diverses remises) et on vous les conseillera davantage.

Parce qu’il n’y a pas de réduction de bruit active, on ne trouve pas de mode transparence non plus. Comme ce sont des écouteurs ouverts, ce n’est pas trop grave. En revanche, les AirPods 3 proposent le son spatial d’Apple et pour le coup, avec le support du Dolby Atmos, la qualité est assez bluffante pour ce type d’écouteurs.

Quand l’environnement autour des AirPods 3 est calme, le son spatial fonctionne très bien. On ressent cette spatialisation tellement bluffante (sur une sélection limitée de titres seulement pour le moment). A côté de cette spatialisation, c’est surtout la qualité sonore qui nous a impressionné lors de notre test des AirPods 3.

Que cela soit avec des musiques, pendant un film ou une série, le son est bon : les aigus et les médiums sont équilibrés et les graves sont présentes. De plus, on notera que le niveau sonore a été revu à la hausse par rapport aux AirPods 1 et 2. En effet, même en milieu bruyant, on entendra nos sources.

Apple AirPods 3

En revanche, parce que ce sont des écouteurs ouverts, il est évident qu’il faudra se trouver dans un milieu calme pour profiter des qualités des AirPods 3. Encore une fois, on a l’impression de se retrouver avec le même principe que les AirPods Max : ce sont des écouteurs pour un usage sédentaire avant tout et pas forcément nomade (alors que c’est quand même le principe).

C’est peut-être là son plus gros défaut : avec un prix de 200 euros, on est en droit d’attendre une expérience similaire aussi bien à la maison, au bureau et en déplacement. Cela aurait pu être atténué avec un design fermé comme sur des écouteurs intra-auriculaires. Ceux qui veulent être alerte face à leur environnement extérieur ne verront pas forcément ces critiques comme un défaut. 

Comme pour les AirPods Pro, il y a sur chaque tige des AirPods 3 un bouton capacitif plat. Il faudra  “presser” la tige pour lancer les options. Si on n’a pas trouvé cette méthode très orthodoxe au début, le temps a donné raison à Apple puisque le système a fait ses preuves et s’avèrent plus efficace que les boutons.

Avec ce système et lors de notre test, les AirPods 3 ne bougent pas. Pour les fonctions clés, c’est une seule pression pour lancer ou arrêter la musique, et décrocher/raccrocher un appel; deux pressions pour passer à la prochaine piste; trois pour la piste précédente et une pression longue pour activer l’assistant vocale. Classique, il y a une petite habitude à prendre mais au bout de quelques temps, ça devient logique et intuitif.

Toutes ces fonctions peuvent se retrouver dans le centre de contrôle d’iOS ou sur son Apple Watch. Et comme avec ses prédécesseurs, pas de contrôle de volume : ce sera soit via le smartphone, soit via une Apple Watch, soit via Siri. Quelque part, on aurait vraiment aimé qu’Apple apporte de nouvelles fonctions.

La partie technique

On retrouve bien évidemment la puce H1 d’Apple, ce qui leur assure une connexion quasi immédiate sur n’importe quel appareil iOS. Comme pour les produits utilisant la puce H1, on peut basculer entre les différents appareils connectés avec son compte iCloud.

Sur Android ou autres, on ne profitera pas de ces petites facilités. Si le son et les fonctions restent inchangés, ils se connecteront comme de simples écouteurs Bluetooth. Pour ce qui est du lag, il n’y a pas de décalages dans le son sur les vidéos en stream et la puce H1 fonctionne parfaitement. On a regardé des séries, des films ou des vidéos Youtube sans sentir une seule gêne.

Apple AirPods 3

Le boîtier n’est plus en hauteur comme pour les AirPods 1 et 2 mais il reprend le style de celui des AirPods Pro. Par rapport à ces derniers, celui des AirPods 3 est quand même moins large et se glisse donc plus facilement dans une poche. Le boîtier se recharge via un port Lightning ou en sans-fil et assure 35h d’autonomie en tout.

D’ailleurs, en parlant d’autonomie, on ne peut être qu’agréablement surpris d’une telle autonomie (environ 7h par charge dans notre test). On peut faire de longues sessions sans se soucier de la recharge. On est loin de l’autonomie des précédents AirPods (hors AirPods Max bien évidemment).

Il reste la partie conversation puisque les AirPods 1, 2 et Pro ont toujours démontré qu’ils étaient une référence sur ce point. Lors de la présentation des écouteurs, Apple a vanté les mérites de ses nouveaux AirPods 3 avec un tissu supplémentaire sur chaque écouteur permettant de mieux filtrer le vent.

Si on retrouve la qualité qui caractérisent tous les AirPods, on n’a pas vraiment senti de différence entre les AirPods 3 et les AirPods Pro par exemple. Et là, encore, avec le côté ouvert des écouteurs, si on est en milieu bruyant, les AirPods 3 ne feront pas forcément de miracle. Si le correspondant vous entendra parfaitement, l’utilisateur pourrait avoir du mal à entendre.

AirPods 3 au meilleur prix
Prix de base : 199 €

Voir plus d’offres

Galerie


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.