Geekweb.fr
Le Danemark veut des vols aériens « verts » dès 2030

Le Danemark veut des vols aériens « verts » dès 2030

Le Danemark veut faire de la transition écologique un point fort de sa politique. Les promesses sont là, reste à savoir si les actes suivront.

Afin de bien clôturer l’année, les chefs d’État de tous les pays (ou presque) prononcent des discours de vœux, afin de souhaiter la bonne année à leurs administrés, mais aussi de faire le bilan sur leurs 12 derniers mois à la tête du pays, et enfin, faire des annonces en tout genre concernant la politique qui va être menée dans le futur.

Si en France comme dans d’autres pays, le discours a surtout été centré autour de la question sanitaire, au Danemark les choses ont été légèrement différentes. En effet, la Première ministre du pays a annoncé qu’il fallait agir pour lutter contre le réchauffement climatique. Alors que dans les pays scandinaves la question de la protection du climat est bien avancé qu’en France, avec le flygskam (un mot suédois pour signifier la honte de prendre l’avion) le Danemark veut préserver son secteur aérien.

Des avions oui, mais des avions verts

En effet, le pays étant en grande partie composé d’îles, ces dernières doivent bien être liées entre elles. Plusieurs solutions s’offrent alors : le bateau, qui est l’option la plus commune et la plus évidente. Mais ce dernier présente des contreparties peu intéressantes. En effet, les bateaux peuvent être polluants, le trajet est bien long qu’en avion et l’impact sur l’environnement, même avec un bateau qui ne rejetterait pas de gaz à effet de serre n’est pas négligeable (dérangement de la faune et de la flore aquatique).

L’avion est donc la solution privilège pour circuler entre les îles et le continent danois. Mais ce dernier pollue beaucoup, trop selon le gouvernement du petit pays qui a décidé, par la voix de sa Première ministre Mette Frederiksen que les vols intérieurs allaient devoir être « verts » d’ici à 2030. Dans son discours elle a expliqué que les Danois devront avoir la possibilité de voler « vert » dès 2025 et que d’ici 2030 « au plus tard, nous (les Danois) devons être capable de voler complètement verts ».

Cette promesse n’est cependant pas nouvelle, la Première ministre ayant déjà donné plusieurs « deadline » de la sorte afin d’accélérer la transition écologique. Selon elle, il faut agir vite, afin que ces actes puissent avoir un impact et remplir le contrat signé lors des accords de Paris.

Le plan miracle danois n’est qu’une illusion ?

Malgré l’enthousiasme de la cheffe d’État, il est difficile de croire en une telle promesse politique, tant les alternatives manquent. En effet, les avions électriques n’en sont qu’à leurs débuts, et le déplacement de voyageurs est encore impensable pour le moment. Enfin, en ce qui concerne les avions à hydrogène, qui représentent la plus grande chance à l’heure actuelle, ces derniers ne sont pas totalement « verts ».

Le groupe EnergiWatch, qui rassemble des dizains de scientifiques à travers le monde pour réfléchir autour de la question climatique et donner « une ligne de conduite » aux hommes et aux femmes politiques a été très sévère face à la déclaration de la Première ministre danoise. Le groupe a en effet déclaré que la position du Danemark sur la scène internationale consistait à attendre que les technologies miracles se concrétisent. Une chose qui, selon eux, ne l’aidera pas à respecter ses engagements internationaux en matière d’émissions climatiques, faisant ici directement référence aux accords de Paris, et à ceux récemment signés de Glasgow lors de la dernière édition de la COP 26.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Block détecté ^^

Pour couvrir les couts du serveur nous avons quelques pubs désolé 

Merci de nous soutenir en déactivant votre Adblock :)