Geekweb.fr
La Chine explore les mégastructures spatiales du futur

La Chine explore les mégastructures spatiales du futur

L’aérospatiale est en plein boom en ce moment; la Chine, elle, cherche à voir encore plus loin et va commencer à travailler sur les technologies qui permettront, à terme, de construire d’immenses structures spatiales.

Il n’y a pas que les entreprises de la Big Tech américaine qui se livrent une course acharnée à l’espace en ce moment. De l’autre côté du monde, le programme spatial chinois connaît lui aussi un essor sans précédent. Et à en croire les informations du South China Morning Post (SCMP), relayées par SpaceNews.com, les chercheurs cherchent à capitaliser sur cette dynamique; la Fondation pour les Sciences Naturelles de Chine a récemment présenté un programme sur cinq ans, afin de poser les bases qui mèneront à la construction d’installations spatiales aux proportions colossales.

L’institution en appelle aux scientifiques du pays pour étudier le développement de structures légères et ultra-résistantes, qui seront à la base de la construction de telles structures. Il ne s’agit que de recherche fondamentale, encore très théorique, mais qui pourraient donner des résultats utilisables de façon très concrète.

Ce programme servirait de base à plusieurs mégaprojets potentiels. Le plus marquant d’entre eux est certainement le projet de gigantesques fermes solaires orbitales; celle-ci pourrait s’étendre sur des kilomètres et rapatrierait sur Terre une énergie de l’ordre du gigawatt, sous forme de micro-ondes. SpaceNews précise que ce projet, s’il était approuvé, pourrait entrer en service à l’horizon 2050; il reste bien évidemment théorique, et

Une première étape pour industrialiser l’orbite ?

Bien évidemment, il est difficilement envisageable d’acheminer un tel monstre en orbite; à la place, la structure serait acheminée sous forme de pièces détachées, puis assemblée sur place. Mais le défi reste conséquent; il faudrait tout de même envoyer “plus de 10.000 tonnes” de matériel dans l’espace, ce qui nécessiterait “plus de 100 lancements de fusées Longue Marche 9”.

Mais les ouvertures potentielles de ces recherches ne s’arrêtent pas là; toujours selon le SCMP, ces mégastructures pourront également servir de base à “des équipements stratégiques majeurs de l’aérospatiale”. Il pourra par exemple s’agir d’ “utiliser les ressources de l’espace” ou de permettre “l’habitation en orbite sur le long terme”. À terme, l’objectif de cette stratégie sera certainement de pouvoir récolter les ressources dans l’espace, puis de les transformer en matériaux de construction qui seront assemblés directement sur place; une giga-usine orbitale, en somme.

Une usine de ce type pourrait à son tour participer à la construction d’autres mégastructures, comme d’autres usines, de nouvelles stations spatiales de plusieurs kilomètres, ou même de gigantesques vaisseaux d’exploration, voire de colonisation. Rendez-vous dans cinq ans pour savoir si ce projet de recherche a porté ses fruits et ouvert la porte aux mégastructures spatiales du futur !


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock