Geekweb.fr
Joe Biden accuse Facebook de “tuer des gens”

Joe Biden accuse Facebook de “tuer des gens”

Alors que la vaccination contre le covid-19 s’accélère en France, la campagne ralentit aux États-Unis, en même temps que le nombre de cas augmente. La faute, estime le président Joe Biden, à Facebook, qui participe à la désinformation publique.

C’est une guerre sur fond de lutte vaccinale qui a opposé vendredi 16 juillet le président américain Joe Biden au géant des réseaux sociaux Facebook. L’homme politique a en effet accusé les grandes plateformes – Facebook notamment, de “tuer des gens” en laissant circuler bon nombre de fake news sur la pandémie de covid-19, et notamment sur les risques liés aux vaccins. “Ils tuent des gens. La seule pandémie que nous avons touche des personnes qui ne sont pas vaccinées”, a ainsi estimé le président des États-Unis, alors qu’il était interrogé sur le sujet.

La campagne vaccinale ralentit aux États-Unis

Il faut dire que si les États-Unis ont été particulièrement touchés par la pandémie, la crise sanitaire est encore loin d’être terminée dans le pays. Alors que le variant Delta provoque une recrudescence des cas positifs dans le pays, la Maison Blanche a décidé de durcir le ton contre les GAFAM, en leur demandant notamment de lutter davantage contre la désinformation. La semaine dernière, le CDC (Centre de prévention et de contrôle des maladies), principale agence de santé publique du pays alertait sur l’augmentation des nouveaux cas recensés quotidiennement, 27 800 en moyenne pour 223 morts (+38%). Un chiffre en hausse, qui survient alors même que le cap des 70% de primo-injections promis par Joe Biden au 4 juillet n’a pas encore été atteint.

Facebook se défend

Évidemment, Facebook n’a pas tardé à répondre aux accusations de son détracteur. Régulièrement pointé du doigt pour sa tendance à laisser proliférer les fake news sur sa plateforme, l’entreprise de Mark Zuckerberg estime au contraire avoir contribué à la lutte contre le covid-19. Dans un communiqué officiel, le GAFAM indique : “Les faits montrent que Facebook aide à sauver des vies, un point c’est tout. Nous ne nous laisserons pas distraire par des accusations qui ne reposent pas sur des faits”. Selon Facebook, plus de 2 milliards de personnes auraient ainsi accédé à des informations à propos de la pandémie et des vaccins depuis la plateforme au logo bleu. Aux États-Unis, “plus de 3,3 millions d’Américains ont utilisé notre outil pour savoir où et comment se faire vacciner”.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock