Geekweb.fr
Gravipack : ce sac à dos a un exosquelette qui libère les épaules

Gravipack : ce sac à dos a un exosquelette qui libère les épaules


Une « révolution pour le sac à dos » ? C’est la promesse du Gravipack, un sac conçu par Kid’abord, une entreprise de Loire-Atlantique, à partir d’une invention astucieuse : des inserts en carbone dans les bretelles.

Dans un secteur où l’innovation a plutôt tendance à stagner, Kid’abord joue la carte de la nouveauté avec la gamme Gravipack. Plusieurs catégories de sacs à dos bénéficient de cette nouvelle technologie : business pour les travailleurs urbains, randonnée et scolaire. Le principe est le même pour ces trois types de sacs : des inserts en carbone dans les bretelles.

Moins de pression dans le dos

Ces inserts, imaginés par Mohammed Errafi, soulagent les épaules, le dos et le rachis cervical. Ils libèrent les épaules comme le feraient des pouces qui relèvent les bretelles. Ils diminuent également les compensations au niveau du rachis cervical et augmentent l’amplitude du balancement des bras et la stabilité du thorax. Le sac réduit la pression de 92%, limitant ainsi les lombalgies chroniques et les cas de scoliose.

Mohammed Errafi décrit son système comme un « exosquelette » pour sac à dos. Les enfants en particulier devraient apprécier, alors que la rentrée va de nouveau les obliger à transporter des livres très lourds toute la journée. Le Gravipack peut aussi soulager les adultes au quotidien, qu’ils se déplacent à pied, à vélo ou sur des trottinettes !

Crédit : Gravipack
Crédit : Gravipack

L’invention a remporté de nombreux prix, notamment la médaille d’argent du concours Lépine en 2018. Surtout, suite à une étude de la faculté de médecine de Lyon réalisée en 2019, le Gravipack a été qualifié de dispositif médical de prévention contre le mal de dos. Les premiers exemplaires seront commercialisés l’année prochaine, à partir de 149 €.



Source link Journal du Geek