GeekJournal du Geek

Emma Stone envisagerait aussi de porter plainte contre Disney

Après Scarlett Johansson, Emma Stone envisagerait également de porter plainte contre la firme suite à la diffusion de Cruella sur Disney+.

Vendredi 30 juillet, on apprenait que Scarlett Johansson avait porté plainte contre Disney. À l’origine de ce grief entre l’actrice et la firme, le choix controversé de proposer Black Widow simultanément sur Disney+ et dans les salles obscures. Estimant que Mickey n’a pas respecté les modalités de son contrat, qui permettait à l’actrice de percevoir un pourcentage des recettes au box-office, elle accuse Disney d’avoir exploité une faille de l’accord pour “économiser à Marvel (et par extension à Disney) des sommes très importantes.”

Ce vent de la discorde sème visiblement le trouble chez la firme aux grandes oreilles, qui pourrait recevoir une plainte similaire de la part d’Emma Stone. À l’affiche de Cruella, qui bénéficie de la la même stratégie de diffusion simultanée, l’actrice américaine serait actuellement en train “de peser ses options” selon Matt Belloni qui a publié une newsletter baptisée “What I’m Hearing”. Il a également indiqué qu’Emily Blunt pourrait suivre le même chemin suite à la sortie de Jungle Cruise.

Pourquoi cette double diffusion pose-t-elle problème ?

En temps de pandémie, alors que de nombreuses salles obscures demeurent closes, Warner Bros fait le choix controversé de proposer ses long-métrages sur sa plateforme HBO Max. C’était le cas pour Wonder-Woman 1984, sorti en fin d’année dernière. Rapidement, de nombreuses firmes adoptent la même stratégie, et provoquent la colère des réalisateurs. Denis Villeneuve et Christopher Nolan, qui avaient tous deux obtenu gain de cause. Mais selon les informations de Deadline, et la plainte déposée par Scarlett Johansson, les négociations avec les talents de la firme ont été plus calmes et on permis à chacun des acteurs d’obtenir une compensation financière à hauteur (ou presque) des pertes enregistrées au box-office.

C’est justement cette absence de négociations que dénonce Scarlett Johansson. Si l’actrice a empoché 15 millions pour Black Widow, elle pourrait perdre jusqu’à 50 millions de dollars si le film ne fait pas le score escompté, alors même que Disney+ enregistre de gros bénéfices suite à la diffusion en “premier access” du film Marvel.

La réponse de Disney ne s’est pas fait attendre puisqu’un porte-parole de l’entreprise a indiqué que ce procès “est particulièrement triste et affligeant dans son mépris pour les effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de COVID-19”. Il ajoute que “Disney a pleinement respecté le contrat de Mme Johansson. La sortie de Black Widow sur Disney+ avec Premier Access a considérablement amélioré sa capacité à gagner une compensation supplémentaire, en plus des 20 millions de dollars qu’elle a reçus à ce jour.”


Source link Journal du Geek

Commentaires

commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page