Elon Musk oublie de payer le loyer, les employés se font jeter dehors

Elon Musk oublie de payer le loyer, les employés se font jeter dehors

Comme quoi, même un PDG milliardaire peut être tête en l’air et perdre l’accès à certains de ses bureaux internationaux.

Le feuilleton Twitter n’en finit plus. Le réseau social perd des utilisateurs, des fonctionnalités et même ses propres locaux. Cette situation complètement insolite a eu lieu mercredi dernier en plein cœur de Singapour. Visiblement débordé par ses tentatives d’amélioration du réseau à l’oiseau bleu, Elon Musk en a oublié ses factures et cause l’éviction de ses employés. Là-bas, les propriétaires ne rigolent pas et prennent des mesures drastiques en cas de loyer non payé, même s’il s’agit d’une entreprise internationale.

Pas de paiement, pas de bureaux. Nos confrères de Bloomberg rapportent cette drôle d’histoire. Les employés de Twitter localisés à Singapour ont eu une drôle de surprise il y a deux jours lorsqu’on leur a promptement demandé de quitter les lieux. Non, ce n’était pas un nouveau renvoi de masse de la part du grand manitou de la tech, mais bel et bien une décision d’agents immobiliers dans l’attente d’un paiement en retard.

Le temps d’un instant, le QG Twitter de la région Asie-Pacifique n’était plus. Casey Newton du média Platformer a également rapporté que les employés ont été escortés hors des bureaux par les propriétaires. Plus tard dans cette même journée, Musk s’est acquitté du loyer et tout le monde a pu retourner sur son lieu de travail.

Musk est-il vraiment responsable ?

Dans une organisation telle que Twitter, il ne revient pas au PDG de s’occuper du loyer. Pourquoi donc Elon Musk se retrouve alors au cœur de cette affaire ? Après la restructuration dans l’entreprise et le renvoi d’une grande partie des équipes, le réseau social ne tourne plus de la même manière. Par exemple, Twitter n’a même plus de département de communications pour répondre aux questions des journalistes comme l’ont rapporté nos confrères de Gizmodo.

Il ne serait donc pas surprenant que Musk ait décidé de faire des économies en s’occupant personnellement de ce genre d’affaires. Plus tôt ce mois-ci, le New York Times révélait que Twitter est au cœur d’une action judiciaire pour faute de paiement de loyer à San Francisco. Cette situation à Singapour ne sort donc pas de nulle part. Si l’argent n’est plus distribué à qui de droit, c’est que cette décision vient d’en haut, et nous savons tous qui se trouve fièrement à la tête de l’oiseau bleu.

Twitter est sur une pente glissante qui le guide tout droit en une des médias et ce jamais pour les bonnes raisons. Si la situation continue d’empirer, l’avenir de la plateforme est loin d’être radieux et il en va de même pour son grand patron qui ne cesse de perdre en popularité. Affaire à suivre.




Source link Journal du Geek