Geekweb.fr
Disney ne peut plus utiliser la dénomination Star+ au Brésil

Disney ne peut plus utiliser la dénomination Star+ au Brésil

Étoile grimpante dans l’univers du streaming SVOD, Disney+ voit son expansion freinée par l’un de ses principaux concurrents. Au Brésil, la plateforme ne peut plus utiliser la dénomination Star pour qualifier le versant plus mature de son catalogue, suite à une plainte déposée par Starz.

En acquérant la Fox, Disney a mis la main sur de nombreuses productions matures du petit et du grand écran. Pour répondre à sa politique en matière de contenu PG-13, qui empêche notamment la diffusion d’une série violente ou vulgaire sur ses chaînes ou sur son catalogue Disney+, la firme a fait le choix de lancer Star+ dans plusieurs pays du monde. Si en France cette nouvelle destination prend la forme d’une catégorie accessible directement sur Disney+, l’offre est également commercialisée seule dans certaines régions du monde. C’est le cas au Brésil, où il sera possible de s’abonner à plusieurs chaînes et services de streaming anciennement estampillés Fox dès le mois de septembre prochain.

Mais voilà, cette nouvelle dénomination n’est pas vraiment passée pour l’un de ses concurrents. Starz, filiale de Lionsgate, a déposé une plainte auprès des autorités brésiliennes et a obtenu gain de cause. Vendredi dernier, le juge a enfin statué en faveur du plaignant et donc interdit à Disney+ de lancer son service en tant que tel. Parmi les raisons évoquées, on retrouve notamment la similarité de leurs domaines d’activité. “Star+ offrira des services de divertissement identiques à ceux déjà fournis par le plaignant, notamment en ce qui concerne le service de streaming”. Il ajoute que l’ajout des suffixes comme “play”, “plus”, “channel” ou “premium” ne change pas la donne.

Une concurrence jugée déloyale

Avec cette plainte, Starz exprime son inquiétude quant à la confusion qui pourrait s’installer chez les utilisateurs. Un avis partagé par le juge qui explique qu’il “existe une possibilité pour le consommateur de confondre ou de lier une marque à une autre, comme si elle appartenait à la même entreprise ou au même groupe économique.”

Pour l’instant, Disney n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de Deadline. La firme aurait en revanche décidé de faire appel. En revanche, si ces recours ne tranchent pas en faveur de la firme aux grandes oreilles, cette dernière devra se résoudre à changer son fusil d’épaule et à trouver un nouveau nom pour son offre. Si elle ne s’y soumet pas, elle devra s’affranchir d’une amende qui n’a encore pas été déterminée. Selon Deadline toujours, des plaintes similaires ont déjà été déposées par Lionsgate en Argentine et au Mexique. Pour la France, Disney est en théorie hors de danger puisque son offre Star est, comme on le disait plus haut, directement incluse dans l’abonnement Disney+. Si Starz est également disponible en France, la confusion est donc moindre.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock