Geekweb.fr
Black Widow : Scarlett Johansson attaque Disney en justice

Black Widow : Scarlett Johansson attaque Disney en justice

L’actrice a porté plainte jeudi devant la Superior Court de Los Angeles. Elle estime que la firme n’a pas respecté les modalités de son contrat en choisissant de sortir Black Widow simultanément sur sa plateforme SVOD et au cinéma.

Le torchon brûle entre Disney et Scarlett Johansson. L’actrice, actuellement à l’affiche de Black Widow, vient de porter plainte contre la firme aux grandes oreilles. Au cœur de cette discorde, c’est la sortie simultanée du film sur Disney+ et dans les salles obscures qui n’est pas passée. Devant la Superior Court de Los Angeles, Johansson accuse Disney d’avoir sciemment “induit la rupture de l’accord par Marvel, sans justification, afin d’empêcher Mme Johansson de tirer pleinement parti de son marché avec Marvel”.

Concrètement, malgré le fait que les deux parties s’étaient accordées à proposer le film exclusivement en salle, Disney aurait exploité une faille du contrat pour le diffuser sur sa plateforme SVOD. Cette décision entraînerait donc une diminution du salaire de l’actrice, qui devait percevoir un pourcentage des recettes au box-office. Selon les estimations du Wall Street Journal, Scarlett Johansson pourrait perdre près de 50 millions de dollars.

Si Disney justifie ce choix par la période incertaine que vit actuellement le 7e art, les avocats de Scarlett Johansson estiment que Disney a profité de cette occasion pour s’enrichir un peu plus. “Disney savait que la diffusion sur Disney+ permettrait d’économiser à Marvel (et par extension à Disney) des sommes très importantes.”

Disney réplique sans ménagement

La réponse de Disney ne s’est pas fait attendre puisqu’un porte-parole de l’entreprise a indiqué : “le procès est particulièrement triste et affligeant dans son mépris pour les effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de COVID-19”. Il ajoute que “Disney a pleinement respecté le contrat de Mme Johansson. La sortie de Black Widow sur Disney+ avec Premier Access a considérablement amélioré sa capacité à gagner une compensation supplémentaire, en plus des 20 millions de dollars qu’elle a reçus à ce jour”.

La double diffusion remise en cause

Depuis le début de la pandémie, de nombreux studios ont adopté cette double diffusion sur leur service SVOD et au cinéma. C’est le cas de Warner Bros, qui avait choisi de proposer Wonder-Woman sur HBO Max au moment de sa sortie dans les salles obscures. D’ailleurs, la plainte déposée par Scarlett Johansson mentionne la stratégie de la firme et explique que contrairement à Warner Bros, qui s’est entretenue avec ses talents au moment de prendre cette décision, Marvel “a largement ignoré Mme Johansson, l’obligeant donc à intenter cette action” en justice (ndlr).

Reste à voir désormais si Scarlett Johansson obtiendra gain de cause. Pour rappel, l’actrice n’est logiquement plus sous contrat avec la maison des idées. La sortie de son dernier long-métrage : Black Widow, signe la fin d’une collaboration de dix ans entre l’interprète de Natasha Romanoff et Marvel.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock