Geekweb.fr
Avec Zuchongzhi, la Chine atteint (encore) la suprématie quantique

Avec Zuchongzhi, la Chine atteint (encore) la suprématie quantique

Avec son ordinateur quantique Zuchongzhi, une équipe renommée de chercheurs chinois a obtenu des résultats impressionnants lors de travaux préliminaires. La promesse de nouvelles avancées en informatique quantique.

Dans une pré-publication impressionnante, des chercheurs chinois viennent de dévoiler un nouveau super ordinateur quantique à 66 qbits qui représente une petite révolution. Les concepteurs de Zuchongzhi — du nom d’un astronome et mathématicien de la Chine antique — affirment qu’il a atteint la suprématie quantique, un concept qui signifie qu’une machine est capable d’effectuer des tâches hors de portée des superordinateurs non quantiques les plus puissants.

Lors des tests, Zuchongzhi a bouclé un benchmark spécialement conçu pour les ordinateurs quantiques en 70 minutes à peine. D’après l’équipe de recherche, un supercalculateur classique aurait besoin d’environ huit heures pour réaliser le même travail. Cela permet aux chercheurs d’affirmer que leur machine a confortablement atteint la suprématie quantique. Et apparemment manière bien plus nette et moins ambiguë que ses prédécesseurs comme Google.

Notre travail montre sans ambiguïté que nous avons atteint des performances de calcul inatteignables par l’informatique classique dans un laps de temps raisonnable”, explique l’équipe de recherche . “Cette plateforme programmable de haute précision ouvre de nouvelles portes pour explorer de nombreux phénomènes, et implémenter des algorithmes quantiques complexes.

Une pré-étude toutefois convaincante

Autre avantage : l’architecture de Zuchongzhi est entièrement extensible et évolutive. Lorsqu’ils lui ont imposé une charge de travail très importante, Jian-Wei Pan et ses collègues ont constaté qu’il se comportait toujours exactement comme prévu, une composante cruciale pour les applications concrètes de cette technologie.

En revanche, il faut préciser qu’il ne s’agit que d’une pré-publication. Les chercheurs devront encore réaliser de très nombreux tests et préparer un papier de recherche solide, qui sera soumis à la validation d’autres experts pour valider un éventuel record.

Mais il s’agit d’une équipe très compétente, dirigée par une sommité mondiale de l’intrication quantique. Son équipe s’est déjà illustrée à maintes reprises dans le domaine, notamment avec ses travaux sur l’ordinateur quantique Jiuzhang. On peut donc raisonnablement avoir confiance en leurs conclusions.

Une analyse partagée par le physicien Peter Knight (qui n’a pas participé aux travaux). Interrogé par le New Scientist, il se dit “très excité” par ces travaux. “Cela prouve ce qu’on a toujours pensé savoir, mais jamais réussi à prouver expérimentalement : on peut toujours battre une machine classique en ajoutant quelques qbits”.

Un tour de force technologique dans un domaine de plus en plus politique

Record ou pas, il s’agit d’un sacré tour de force de la part des chercheurs chinois, dans la continuité de leur progression fulgurante dans l’informatique haute performance. Aujourd’hui, Pékin dispose déjà de deux des 10 supercalculateurs les plus puissants au monde (Sunway TaihuLight et Tianhe-2A), mais ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin. Et on la comprend : en restant à la pointe de l’informatique quantique, la Chine investit lourdement sur une technologie qui est potentiellement amenée à devenir un nouveau standard à terme.

Même si une partie des spécialistes doutent de son applicabilité pratique, l’informatique quantique reste pan de la recherche qui revêt une importance stratégique majeure. Et pas uniquement pour les chercheurs et les ingénieurs. Car sur la scène géopolitique actuelle, l’informatique haute performance -quantique ou non- commence à devenir une métrique incontournable, au même titre que le PIB, la population ou le stock d’armes nucléaires pour exprimer la puissance d’une nation. On comprend donc aisément pourquoi l’équipe de recherche est si prompte à s’enorgueillir d’un résultat qui n’a pas encore été évalué par leurs pairs.


Source link Journal du Geek

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock