Apple Music a désormais un avantage de taille sur ses concurrents


Avec plus de 100 millions de titres, Apple Music revendique désormais le plus gros catalogue musical au monde. Pas peu fière de ce chiffre, la Pomme devance même son concurrent direct Spotify et ne se prive pas de le faire savoir.

Apple vient de relancer la bataille entre les services de streaming musical. Après une période d’accalmie, la firme de Cupertino publie un communiqué pour annoncer qu’Apple Music vient de passer la barre des 100 millions de morceaux. Un chiffre impressionnant qui place la Pomme au sommet de la hiérarchie et la marque en est plutôt fière. « Apple Music compte plus de morceaux que vous ne pourrez en écouter au cours d’une vie, ou même de plusieurs. Et plus que n’importe quelle autre plateforme », affirme la directrice éditoriale d’Apple Music. Et d’ajouter : « Il s’agit tout simplement de la plus grande collection musicale de tous les temps, tous formats confondus ».

Apple franchit la barre des 100 millions de titres

En effet, le service de streaming musical d’Apple fait mieux que ses principaux concurrents. Les plateformes Amazon Music, Tidal ou Deezer revendiquent plus de 90 millions de titres ; tandis que le numéro du marché Spotify ou le service français Qobuz disposent de plus de 80 millions de chansons. L’acquisition de Primephonic, spécialiste dans la musique classique, a sans doute aidé Apple à gonfler ses chiffres. Ce service comptabilisait environ 3 millions de titres, mais cela n’explique pas tout.

Lancé en 2015, Apple Music revendiquait 60 millions de titres depuis 2019. Outre l’évolution du catalogue et ce rachat, il n’est pas à exclure que Cupertino recompte les versions Dolby Atmos. En l’absence de précision, il faudra se contenter de l’affirmation d’Apple. La firme californienne estime que « plus de 20 000 interprètes et auteurs-compositeurs » publient chaque jour de nouveaux morceaux.

Il y a quelques années, le nombre de titres faisait office d’argument pour gagner de nouveaux abonnés. Désormais, il sera difficile de voir une différence entre un service proposant 90 millions de titres et un autre qui atteint les 100 millions ; ou se limite à 80 millions de morceaux. Cette sortie permet néanmoins à la firme de rappeler que les playlists d’Apple Music sont élaborées par des équipes éditoriales. En réponse aux algorithmes de Spotify, la société de Tim Cook cherche à s’appuyer sur la contribution humaine. « Aujourd’hui plus que jamais, nous savons que l’investissement dans la curation humaine sera essentiel pour que nous puissions au mieux connecter les artistes avec le public », précise Rachel Newman.

Toujours numéro 2 du marché

Symbole des ambitions de l’entreprise dans le domaine des services, Apple Music connaît une ascension rapide depuis son lancement. La plateforme s’est rapidement imposée comme un acteur majeur de la musique en ligne, au point d’être aujourd’hui le numéro 2 du marché derrière Spotify. Selon les estimations des analystes de MIDiA Research, Apple Music occupait la deuxième marche du podium à la mi-2021 avec 15 % de part de marché. La Pomme devance Amazon Music (13 %), mais elle reste loin de Spotify qui captait toujours 31 % du secteur.

Apple, qui relance la bataille des chiffres avec cette annonce, ne communique plus sur le nombre d’abonnés à sa plateforme depuis 2019.



Source link Journal du Geek