Geekweb.fr
500 employs d’Ubisoft signent un lettre ouverte en soutien aux grvistes

500 employs d’Ubisoft signent un lettre ouverte en soutien aux grvistes


Voil environ un an, Ubisoft commenait se trouver au coeur d’un scandale dont les remous se font encore sentir aujourd’hui. Et alors que la culture d’entreprise d’Activision Blizzard se trouve dans la ligne de mire de la justice amricaine, des salaris de l’diteur franais ont tenu se faire entendre.


voir aussi : Shawn Layden : L’ex-Sony critique la stratgie de rachats et s’inquite d’un march « moribond »


Des employs d’Ubisoft ont crit une lettre ouverte adresse ceux d’Activision Blizzard protestant aprs la rponse de leurs dirigeants face aux accusations de harclement et discrimination.

Aux travailleurs d’Activision Blizzard,

Nous vous entendons et voulons dclarer haut et fort notre solidarit avec vous. Au cours de la semaine dernire, l’industrie du jeu a de nouveau t secoue par des rvlations qui sont depuis longtemps connues par trop d’entre nous. Des rvlations qui, il y a un an, concernaient Ubisoft.

Il est clair, d’aprs la frquence des faits rapports, qu’il existe une culture rpandue et profondment enracine de comportements abusifs au sein de l’industrie. Cela ne devrait plus tre une surprise pour personne – employs, cadres, journalistes ou fans – que ces actes odieux se produisent. Il est temps d’arrter d’tre choqu. Nous devons exiger que des mesures concrtes soient prises pour les empcher. Les responsables doivent rpondre de leurs actes.

Nous vous croyons, nous sommes vos cts et nous vous soutenons.

Cette missive partage sur Twitter par Stephen Totilo, ex rdacteur en chef de Kotaku maintenant journaliste d’Axios, on la doit environ 500 personnes travaillant ou ayant travaill dans l’un des 32 studios d’Ubisoft. Les signataires expliquent ici vouloir que certaines pratiques cessent et que l’impunit ne soit plus la norme.

Les rvlations sur Activision Blizzard, pour lesquelles les rponses apportes ont t juges insuffisantes, motivant une grve sur le campus du groupe, font cho celles qui concernaient l’entreprise franaise. Cette dernire est aussi vise par une plainte, dpose il y a quelques jours, suite aux rvlations l’an pass du journal Libration. Plusieurs cadres importants taient partis, et une grande rorganisation avait t entame.

La deuxime partie de la lettre est justement adresse la firme d’Yves Guillemot :

la direction d’Ubisoft,

Nous soussigns, en avons assez. Cela fait plus d’un an que les premires rvlations de discrimination systmique, de harclement et d’intimidation au sein d’Ubisoft sont sorties. l’poque, vous avez t surpris d’entendre parler de ces actes au sein de votre propre entreprise et nous vous avons accord le bnfice du doute. Cependant, nous n’avons rien vu de plus qu’un an de paroles aimables, de promesses creuses et d’une incapacit ou d’une rticence renvoyer les agresseurs connus. Nous ne faisons plus confiance votre engagement traiter ces problmes la base. Vous devez faire plus.

Il est ici question d’aller plus loin que des paroles rassurantes, des sessions de groupes ou des entretiens, dboulonner les « piliers complices », les personnes moins mdiatises qui, lorsqu’elles n’auraient pas dmissionn pourraient avoir simplement chang de studio ou avoir eu une promotion. Demandons une place la table des discussions sur ces sujets, les cosignataires largissent nouveau :

Nous avons fondamentalement besoin d’un changement rel, au sein d’Ubisoft, d’Activision Blizzard, et de toute l’industrie.

Est propos que les acteurs majeurs de l’industrie se runissent et s’entendent sur des rgles et des processus suivre face des faits de harclement ou de sexisme, en conviant des employs dans des positions moins leves hirarchiquement et des reprsentants syndicaux.

Raction sans prcisions

Ubisoft a rpondu quelques heures plus tard. 

Nous avons lu attentivement la lettre signe par les anciens et actuels employs d’Ubisoft. Nous avons un profond respect pour l’engagement de nos quipes qui font pression pour des changements au sein de notre industrie. Nous voulons tre trs clairs sur le fait que nous prenons cette lettre – et les problmes qu’elle soulve – trs au srieux. Au cours de la dernire anne, nous nous sommes engags collaborer avec nos employs pour mettre en oeuvre des changements fondamentaux. Bon nombre de ces changements ont t motivs par des commentaires internes et des ides partages par nos quipes et nous sommes reconnaissants pour cette communication continue.

Ubisoft a apport des changements importants et significatifs qui visent crer un environnement de travail sr et inclusif pour tous, et il reste encore du travail faire. Nous soutenons absolument ces efforts et l’impact positif qu’ils ont eu sur notre culture d’entreprise, tout en reconnaissant que nous devons continuer nous engager avec nos employs assurer un espace de travail o ils se sentent valoriss, soutenus et, surtout, en scurit.

Il y a fort parier que les prochains jours devraient tre encore trs agits. Un mouvement est en marche et il sera intressant de voir si d’autres socits veulent s’inscrire dans un changement durable qui ne peut qu’tre bnfique, en rpondant des revendications qu’on ne peut qu’approuver.




Source Gameblog.fr

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock